C’est déconseillé de rouler sans filtre à habitacle ?

Le filtre à habitacle est une pièce détachée commune à toutes les motorisations de voiture.

Ainsi, peu importe si vous avez une voiture essence, diesel, hybride ou électrique, elle est forcément équipée d’un filtre à habitacle.

Cela est dû au fait que le filtre à habitacle n’est pas utilisé pour le fonctionnement du moteur ou de l’automobile.

En effet, il est dédié au confort et à la sécurité du conducteur et des passagers.

Étant donné qu’il ne contribue pas à faire tourner le moteur, vous vous demandez peut-être si vous pouvez rouler sans filtre à habitacle ?

Est-ce déconseillé ou non ?

Nous vous l’expliquerons dans cet article après une relativement courte description du filtre à habitacle.

Ensuite, nous vous détaillerons les différents types de filtres à habitacle disponibles sur le marché automobile actuel.

Enfin, nous conclurons en vous indiquant quand il est recommandé de remplacer le filtre à habitacle de votre voiture.

Qu’est-ce que le filtre à habitacle ?

Quel est le rôle du filtre à habitacle ?

Comme nous venons de le préciser, le rôle du filtre à habitacle est donc d’assurer le confort et la sécurité routière du conducteur et des passagers de la voiture.

Pour y parvenir, l’air extérieur est filtré en continu par le filtre à habitacle avant de pénétrer à l’intérieur du véhicule.

Ainsi, les occupants de la voiture n’ont pas à respirer les particules, les impuretés et les mauvaises odeurs.

En plus de l’air pur agréable à respirer, la filtration du pollen empêche par exemple le conducteur d’avoir une sévère réaction allergique au volant qui mettrait sa propre sécurité et celle des passagers en danger.

Où se situe le filtre à habitacle ?

Le filtre à habitacle ne se situe pas toujours au même endroit.

Son emplacement varie en fonction du constructeur, mais aussi en fonction du modèle de votre voiture.

Vous pouvez généralement retrouver le filtre à habitacle à trois endroits distincts de votre voiture.

Il peut être situé dans le compartiment moteur, sous la boîte à gants ou près de la pédale d’accélérateur.

Quelles sont les particules neutralisées par le filtre à habitacle ?

Les particules neutralisées par le filtre à habitacle dépendent grandement de l’environnement dans lequel vous roulez avec votre voiture.

Ainsi, le filtre à habitacle récupèrera plus de particules naturelles, de sable, de poussières et de pollen lorsque vous conduisez en milieu rural.

Par contre, le filtre à habitacle neutralisera la pollution, les mauvaises odeurs et les particules toxiques quand vous roulez en milieu urbain.

Pouvez-vous rouler sans filtre à habitacle ?

Techniquement, vous pouvez rouler sans filtre à habitacle, mais cela est très fortement déconseillé.

En effet, l’air à l’intérieur de la voiture sera de très mauvaise qualité à respirer.

En pleine ville, le niveau de pollution dans l’habitacle peut monter jusqu’à 90 000 particules par cm³ d’air.

À titre de comparaison, l’air à proximité d’une artère urbaine où la circulation est dense comprend entre 20 000 et 30 000 particules par cm³ d’air.

Ainsi, en plus d’être désagréable à respirer, l’air ambiant de la voiture sera aussi dangereux.

Il sera composé, entre autres, de particules toxiques issues de gaz nocifs tels que le butane, le dioxyde de soufre, l’ozone et même le dioxyde d’azote.

Bien entendu, tous les allergènes, y compris le pollen, s’infiltreront sans difficulté dans l’habitacle s’il n’y a pas de filtre.

Quels sont les types de filtres à habitacle ?

Tous les filtres à habitacle ne sont pas identiques et ne proposent pas les mêmes capacités de filtration.

Il existe trois types de filtres à habitacle qui correspondent aux différents besoins et préférences des automobilistes.

Le filtre à habitacle simple

Le filtre à habitacle simple est le plus populaire grâce à son excellent rapport qualité-prix.

Il filtre le pollen et les particules, ce qui en fait un filtre à habitacle idéal pour conduire en milieu rural ou de manière modérée en milieu urbain.

Le filtre à habitacle au charbon actif

Le filtre à habitacle au charbon actif a des performances de filtration supérieures au filtre simple.

En plus de filtrer les particules et le pollen, il neutralise aussi la pollution et les mauvaises odeurs.

Ce type de filtre convient donc très bien à une conduite polyvalente à la fois en ville et à la campagne.

Le filtre à habitacle au polyphénol

Le filtre à habitacle au polyphénol est le plus onéreux, mais aussi le plus performant de cette liste.

Il est composé d’une couche de charbon actif afin de filtrer les gaz nocifs.

De plus, sa composition en polyphénol lui permet de neutraliser les allergènes.

Quand faut-il remplacer le filtre à habitacle ?

L’intervalle de remplacement du filtre à habitacle dépend de l’environnement dans lequel vous conduisez.

Ainsi, il est généralement recommandé de changer le filtre à habitacle tous les 15 000 ou 20 000 kilomètres parcourus si vous roulez majoritairement en milieu rural.

Par contre, il faut changer le filtre à habitacle plus souvent, environ tous les 10 000 kilomètres, si vous conduisez surtout en ville.

En effet, un plus grand nombre de particules sera neutralisé par le filtre à habitacle, ce qui l’encrasse plus rapidement.

Pour savoir exactement quand il est nécessaire de remplacer le filtre à habitacle de votre voiture, n’hésitez pas à consulter son carnet d’entretien qui contient toutes les informations nécessaires concernant le changement du filtre à habitacle.